Bruxelles-Propreté : “Le PTB ne laissera pas passer une réduction du personnel et des collectes”

Ce mercredi avait lieu au parlement la présentation de l’audit du personnel, dont les conclusions ont été validées par l’administration du ministre Maron. L’audit recommande une réduction du personnel et des collectes, en comparant la productivité de Bruxelles-Propreté avec des entreprises privées. Pour Youssef Handichi, député PTB, ces mesures seraient “inacceptables”. Le PTB rappelle que les conditions de travail sont déjà très difficiles et que le système de collecte à Bruxelles est déjà très contraignant pour les familles, surtout celles qui vivent en appartement.

Pas d’appel de la STIB dans son procès pour discrimination : le PTB félicite le comité de gestion et demande au gouvernement de suivre la même voie

Il y a deux semaines la STIB était jugée pour discrimination à l’embauche à l’encontre d’une candidate qui portait le voile. Le comité de gestion de la STIB vient de décider de ne pas aller en appel. Le PTB, à travers le député bruxellois et ancien chauffeur de bus Youssef Handichi, se dit “soulagé” et parle d’une “première victoire”. Pour le parti de gauche, “il faut féliciter le comité de gestion pour cette décision inclusive et courageuse, c’est maintenant au gouvernement d’agir en confirmant la décision”.

Collaborateurs pour les anciens ministres : la proposition du PTB visant à mettre fin à ce régime de privilèges est rejetée

A Bruxelles, les anciens ministres peuvent recevoir deux collaborateurs à temps plein pendant toute la législature suivante. Ce lundi en commission du parlement bruxellois, a été voté un texte concernant ces collaborateurs qui sont mis à disposition des anciens ministres. Le PTB a demandé que ce régime soit aboli, via un amendement au texte. L’ensemble des partis présents a voté contre la proposition. A la place, la majorité PS-Ecolo-Défi-Vooruit-VLD-Groen a préféré demander un “groupe de travail” avec les autres niveaux de pouvoirs, sans prendre d’engagement clair. Pour l’élu PTB Luc Vancauwenberge, il s’agit “d’un régime de privilèges qu’il faut abolir”. Le PTB avance que le coût du système annuel aurait permis de doubler le budget du “plan vacances” pour les jeunes bruxellois.

Assises parlementaires contre le racisme : “Temps de passer aux actes. Le PTB proposera des mesures concrètes pour combattre les discriminations structurelles”

Le Parlement bruxellois se lance dans des “Assises de lutte contre le racisme” dont la séance inaugurale a lieu ce jeudi matin. “Le PTB proposera des mesures concrètes pour combattre les discriminations structurelles dans l’emploi, le logement et dans l’espace public,” déclare le député Petya Obolensky.

Taxe kilométrique : le PTB demande que le rapport technique interfédéral soit accessible pour pouvoir en débattre

Ce week-end, la presse rapportait que le groupe d’experts des différentes entités du pays venait de finaliser son rapport technique sur la taxe kilométrique. Le PTB demande que le document soit rendu public et qu’un débat soit organisé en commission.

Prolongation du couvre-feu : l’incohérence de certains partis

Le Ministre-Président et les bourgmestres de Bruxelles se sont mis d’accord pour prolonger le couvre-feu, de 22h à 6h. Le PTB pointe “l’incohérence” de certains partis comme le MR et le CDH, qui dénoncent le couvre-feu dans les médias, puis qui le prolongent via leurs bourgmestres. Le PTB avait introduit une proposition au parlement bruxellois (et dans tous les autres parlements) pour supprimer ce couvre-feu et est intervenu hier en commission sur le sujet.

Plan global sécurité et prévention : “Le gouvernement ignore les recommandations votées au parlement”

Ce mardi, le ministre-président présentait au parlement bruxellois son plan global sécurité et prévention pour les années à venir. Pour le PTB, ce plan ne tient pas compte des recommandations que le parlement a lui-même votées il y a quelques mois sur le problème des relations police-citoyens. Le parti de gauche critique également l’absence de changement et de moyens concernant l’aspect prévention. Le ministre-président n’a apporté aucune réponses aux nombreuses questions qui se sont posées.

Tant qu’on n’analyse pas en profondeur les erreurs commises dans la gestion de la crise du covid, on prend le risque de les répéter

Les travaux de la commission spéciale covid au Parlement bruxellois prendront fin début mars. Des recommandations seront votées pour “améliorer la capacité de réaction de la Région lors de futures crises”. Elles sont le résultat de 4 mois d'auditions, dont celles du ministre-président Rudi Vervoort (PS) et du ministre de la Santé Alain Maron (Écolo). Ceux-ci ont constamment évacué la question des responsabilités politiques et n’ont toujours pas identifié les erreurs qui ont été commises. Le PTB veut poursuivre les travaux du Parlement via une véritable commission d’enquête pour que toutes les leçons puissent être tirées, notamment concernant le drame dans les maisons de repos. Le PTB demande aussi plus de personnel dans le secteur des soins, la refédéralisation de la politique de la santé, et le recours plus important à la première ligne et à la médecine préventive dans la gestion de l'épidémie.

Site de Schaerbeek-Formation : il faut préserver la ligne ferroviaire

Ce mardi 2 février au Parlement bruxellois, était discutée la résolution du PTB demander au gouvernement de prendre position en faveur du transport ferroviaire de marchandises en Région bruxelloise. Le PTB demandait également que le gouvernement tente de protéger la ligne ferroviaire sur le site de Schaerbeek-Formation et d’en faire à l’avenir un centre multimodal de mobilité, favorisant le transport des marchandises par eau et par train. La majorité PS-Ecolo-Défi a voté contre, alors que la déclaration de politique générale prévoit le maintien des zones industrielles et portuaires actuelles, avec une place prioritaire à Schaerbeek Formation.

Le parlement rate l'occasion de soutenir la Palestine

Ce vendredi, un vote décisif a eu lieu en séance plénière du parlement bruxellois concernant le soutien à la Palestine. La résolution du PTB a été rejetée. Elle demandait notamment au gouvernement “de ne plus entreprendre de missions économiques en Israël tant que cet Etat ne respecte pas les résolutions de l’ONU”. Le PTB avait organisé le matin même un rassemblement et proposé aux citoyens d’interpeller les élus avant le vote. Le parti de gauche regrette que le PS et Ecolo n’aient pas voulu se montrer plus cohérents avec leur discours, même si les lignes ont bougé.

Envie d’agir avec le PTB ?