1)  « Beaucoup de propriétaires ont besoin de ce loyer pour rembourser le prêt de cette habitation »

Cela concerne en fait peu de propriétaires. D’une part, quasi la moitié des propriétaires ne louent pas de logement et habitent dans leur propre maison. D’autre part, un logement sur 5 qui est en location est détenu par de multi propriétaires (qui louent de 10 à 20 logements). La part des propriétaires qui ne louent qu'un seul logement est faible. Cela veut dire que la grande majorité loue plus qu’un logement et arrive donc à rembourser les prêts. 

Il ne faut pas oublier non plus qu’une fois le prêt remboursé, les loyers sont de l’argent “net” qui continue à rentrer dans les ménages propriétaires qui seront donc de toute façon gagnants à terme. 

Beaucoup de propriétaires ont des enfants qui ont du mal à trouver un logement à cause des loyers trop élevés. Pensons aussi à la génération future. 

 Pour finir, les petits propriétaires ont tout intérêt à voir les prix du marché locatif baisser. Pourquoi ? Parce que sur le long terme, le plafonnement des loyers va provoquer une baisse de l'ensemble des prix locatifs et acquisitifs. On constate que les prix de vente suivent la même courbe que les prix locatifs. 

 

2) « Il faut aussi diminuer le précompte immobilier »

Nous sommes pour une réforme du précompte immobilier. C’est-à-dire pour un système où plus un propriétaire possède de logements, plus il devrait payer. Tandis qu’un petit propriétaire qui ne loue pas ou alors un seul logement verrait son précompte diminuer. Nous sommes pour un système fiscal juste où les plus grosses épaules contribuent plus. De cette manière, même si les loyers sont plafonnés, les petits propriétaires s’en sortiront sans problème. 

 

4) « Une allocation logement serait plus réaliste et plus juste »

Nous ne sommes pas contre une allocation loyer à condition que les loyers soient encadrés en parallèle. Le problème de l’allocation loyer seule est qu’elle participe à garder les loyers haut puisque c’est un subside accordé en fait aux propriétaires qui ne baisseront pas leur loyer puisque certains locataires recevront ce complément pour payer leur loyer. Et comme tout le monde ne peut pas bénéficier de cette allocation car cela coûterait trop cher à la région, les loyers vont rester de plus en plus impayables pour toutes les familles qui n’y ont pas accès. Cela ne règlera donc pas le problème des loyers qui continuent d’exploser, bien au contraire. 

 

5) « D’abord, il faut augmenter les salaires »

Les loyers ont augmenté ces dernières années de manière disproportionnée par rapport à la valeur des logements. Parce qu’aucune règle n’existe pour réguler le marché et que le logement est vu comme un investissement qui doit être rentable. Les prix ont donc gonflé artificiellement. Mais le logement ne sert pas à être rentable, il sert à donner un toit et une sécurité aux familles. Les loyers doivent donc retrouver des prix qui correspondent mieux à la réalité. Ils doivent donc baisser. Dans le même temps, c’est vrai, il faut aussi se battre pour de meilleurs salaires. Ce n’est pas l’un ou l’autre, les deux sont la solution.  

 

6) Plusieurs sur le fait qu’il faut aller au pouvoir pour mettre cela en œuvre

Le PTB se bat depuis toujours avec et pour les gens. Le personnel des hôpitaux se mobilise depuis des années pour obtenir des augmentations de salaires et plus de personnel. Grâce à ces mobilisations et au travail du PTB au parlement, le fonds des blouses blanches a été gagné. Il est donc tout à fait possible d’obtenir des victoires et des avancées sans être dans le gouvernement. C’est pourquoi nous avons lancé notre campagne et la pétition “baissons les loyers” pour mobiliser la population et obtenir cette baisse des loyers ensemble. 

 

7) Je paie un petit loyer aujourd’hui, est-ce que votre proposition va le faire augmenter?

Non, il est prévu dans notre proposition de pouvoir louer en dessous de la fourchette de prix donnée par la grille des loyers. Ce qui serait interdit, c’est de louer au-dessus.  

 

8) Je loue un logement et je demande déjà un petit loyer, est-ce que je vais devoir encore le baisser?

Pas s’il est compris dans la fourchette de prix donné par la grille des loyers. Vous pouvez alors continuer à louer en demandant le même loyer. Si le loyer que vous demandez est en dessous de la fourchette, vous pouvez le laisser au même montant également. 

 

9) Si on baisse les loyers, les propriétaires ne vont plus faire de travaux de rénovation

D’abord, aujourd’hui avec des loyers élevés, pas mal de propriétaires ne font quand même pas de travaux alors qu’ils ont des rentrées importantes via les loyers. Ensuite, nous permettons une augmentation du loyer quand des travaux sont effectués par les propriétaires, pour autant que cela respecte la grille des loyers. Aujourd’hui, on constate d’ailleurs que les primes à la rénovation sont trop complexes et utilisées par ceux qui en ont les moyens. Le PTB souhaite appliquer un système de tiers-payant qui aident plus facilement les petits-propriétaires à rénover sans sortir de grosses sommes d’argent. 

 

10) Si on plafonne les loyers, les investisseurs vont fuir Bruxelles et la production de logement va baisser

L’encadrement des loyers existe dans d’autres villes d’Europe, comme à Paris, où la production de logement continue. Dans une ville comme Vienne également. Il s’agit ici d’une régulation du marché.  Par ailleurs, l’encadrement des loyers, qui amènera à une diminution du prix d’achat, va rendre à terme plus accessible la petite propriété. 

A Bruxelles, il y a assez de logements et ceux qui sont construits sont trop chers. 

Il faut donc construire beaucoup plus de logements sociaux.

 

11) Quelles différences entre la proposition du gouvernement bruxellois et celle du PTB?

Avec la proposition du PS: même pas 1/10 des loyers sont visés alors qu’avec la proposition du PTB:  7/10 des loyers verraient une baisse.

Avec la proposition du PS: C’est au locataire d’effectuer les démarches s' il trouve son loyer trop cher. Le locataire doit saisir la Commission paritaire locataire, et par la suite il devra aller devant le juge de paix. Dans la proposition du PTB, le locataire est d’office dans son droit. Le propriétaire est obligé de respecter le loyer maximum.

Un des grands problèmes dans la proposition du gouvernement bruxellois c’est aussi l’absence de sanction si la loi n’est pas appliquée. Comment des propriétaires, sans sanction, vont-ils faire baisser leurs loyers…?La  proposition du PTB permet à l’Inspection Régionale du Logement d’apposer des amendes aux propriétaires qui ne se conformeraient pas à la nouvelle loi.

 

12) Il y a un boom démographique et comme les prix sont fixés en fonction de l’offre et de la demande c’est logique que ça monte

La population à Bruxelles augmente c’est vrai, mais il y a environ 4000 logements qui sont produits aussi tous les ans dans la Région. Il ne manque pas de logements pour répondre aux nouveaux habitants, il y en a même plus qu’il ne faut. Ce qu’il manque ce sont des logements avec loyers abordables. Donc oui quand il y a une offre à 700 ou même 800 euros, les gens se ruent dessus tellement le reste est cher. Donc il y a beaucoup de demandes mais pour ces loyers là, pas pour tous les autres. 





Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Giovanni Bordonaro
    a publié cette page 2021-04-29 20:15:16 +0200

Envie d’agir avec le PTB ?