Actualités

Que cache le gouvernement avec son augmentation “écologique” des tarifs de la STIB ?

Le gouvernement Bruxellois annonce une augmentation des tarifs de la STIB. Une mesure qui serait selon lui “écologique”. Mais sur les réseaux sociaux, certains usagers protestent : une pétition contre cette hausse des prix a été lancée ainsi qu’une manifestation ce dimanche 19 janvier. Le PTB sera présent pour rappeler qu’il s’oppose aussi à cette augmentation : une mesure qu’il juge antisociale et anti-écologique. Voici pourquoi.

Augmentation des tarifs de la STIB : qui doit payer ?

Le PTB s’oppose à l’augmentation des tarifs de la STIB pour les usagers qui a été annoncée ce lundi dans BX1. Pour le parti de gauche il s’agit d’une mesure non seulement anti-sociale mais aussi anti-écologique. Au lieu de décourager les familles d’utiliser les transports en commun en augmentant les tarifs, le PTB plaide pour la gratuité complète. Financée par un forfait domicile-travail payé par les grandes entreprises de la Région.

Père Noël apporte une pension minimum de 1500 euros net sous le sapin de Noël

Ce samedi avant-midi, à la Place de la Monnaie, Père Noël a offert à tous les passants une pension de 1500 euros net. Françoise De Smedt, chef de groupe PTB, était là avec 25 militants et députés du parti de gauche pour assister Père Noël dans cette énorme tâche:
"La pension belge est de 1250 euros net, une des plus basses de l'Europe.
Nous avons dû offrir à beaucoup de passants au moins 250 euros pour qu'ils arrivent à une pension minimum digne de 1500 euros net."

Le budget régional de la nouvelle majorité : un "budget d'austérité progressiste"

Aujourd’hui, le parlement bruxellois discutait du budget de la Région en séance plénière. Le PTB a fait grincer des dents parmi les députés de la Majorité. Le parti de gauche a parlé d’un “budget d’austérité progressiste” et a dénoncé le choix du gouvernement de faire payer les ménages pour ne pas toucher aux gros revenus. Voici le discours qu'a tenu à la tribune Françoise De Smedt.

CPAS d’Ixelles, chronique d’une victoire

Caroline De Bock, conseillère communale à Ixelles s’est rendue aux portes du CPAS d’Ixelles en action syndicale. Depuis mardi passé, les portes de l’ensemble du CPAS sont restée closes. Ce vendredi, la commune a cédé à de nombreuses revendications sous la pression des travailleurs et travailleuses. 

Rencontre avec Aurélie Meunier, déléguée syndicale CGSP.

Le PTB veut instaurer de vraies consultations populaires à Bruxelles

Ce mardi, le groupe PTB au parlement bruxellois a introduit une proposition d’ordonnance pour instaurer des consultations populaires à Bruxelles. Le texte prévoit que si 10 000 citoyens en font la demande, le Parlement doit organiser une consultation populaire sur un sujet donné. Pour le parti de gauche, il s’agit d’avancer vers plus de démocratie participative pour les citoyens.

Logement : le gouvernement promet un plan ambitieux… qui n’est pas dans le budget !

Hier s'est tenue la discussion du budget en commission logement du parlement bruxellois. Le Gouvernement se dit plus ambitieux que jamais. Mais les chiffres montrent qu'au contraire les ambitions affichées par le gouvernement dans son “plan d’urgence pour le logement social” ne seront pas appliquées. Seulement 5,2 millions d’euros seront ajoutés pour la construction de logements sociaux en 2020, soit moins de 30 nouveaux logements sociaux supplémentaires construits par an...

Action du PTB devant Manneken Pis : "L'eau est un droit pour tous les petits Manneken Pis"

Ce vendredi, des militants du PTB se sont rassemblés devant Manneken Pis, un symbole d’enfant bruxellois à qui le gouvernement doit garantir l’accès à l’eau. Afin d’interpeller le ministre Alain Maron (Ecolo), ils ont scandé : “Alain, arrête tes supplices ! L'eau est un droit pour tous les petits Manneken Pis !”. Le même jour, les députés PTB déposeront une ordonnance “en urgence” au parlement bruxellois : pour interdire les coupures d’eau et pour garantir le contrôle démocratique sur son prix.

Palestine : le PTB demande aux élus PS et Ecolo d’annuler la mission économique de la Région en Israël

Le groupe PTB a introduit une résolution au parlement bruxellois : les élu.es du PTB demandent à PS et Ecolo d’annuler une nouvelle mission économique en Israël. Cette mission devrait avoir lieu entre le 8 et le 12 décembre prochain. En 2014, la mission économique de la Région avait déjà dû être annulée in extremis, grâce notamment à la pression populaire et à une pétition qui avait été lancée par le PTB.

 

Le renouvellement culturel et la diversité en péril : Le PTB réclame une réunion de la Commission de Coopération

Fin de semaine dernière, la note de politique du ministre-président et ministre de la Culture Jan Jambon a fait l’effet d’une bombe. Outre la fin de l’indexation et une économie générale de 6 % sur les subventions de fonctionnement, cette note prévoit une réduction de plus de 60 % des subventions de projets. Un coup dur pour une ville comme Bruxelles. Le PTB demande une réunion d’urgence de la Commission de coopération, entre le Parlement flamand et la Commission de la Communauté flamande (VGC), ainsi qu’une audition au conseil de la VGC : « Nous avons au contraire besoin de davantage d’investissements dans la culture. C’est pourquoi nous voulons entendre les acteurs du secteur, mais aussi mettre sur le gril le ministre Benjamin Dalle. Nous ne comprenons pas que le CD&V et l’OpenVLD suivent la N-VA sur cette voie ».

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?