Bruno Bauwens est professeur et travailleur social, il a été actif dans les quartiers de Bruxelles, maisons de jeunes et centres culturels. Il vit dans le quartier Nord de Bruxelles et est parfaitement bilingue. Il est aussi conseiller communal PTB-PVDA à Bruxelles-Ville. 

Bruno Bauwens : “C’est en 1996 que mon engagement politique a vraiment commencé. Quand la ministre Onkelinx (PS) imposait une grande vague d’austérité et licenciait 3 000 profs en secondaire. Nous avons mené des actions et des grèves durant de longues semaines. J’ai aussi travaillé dans les maisons de jeunes, où j’ai mené des combats pour plus d’égalité, de droits et plus de place pour les jeunes en ville. Voir l’engagement et la solidarité des jeunes, qui résistent face à l’abandon des responsables politiques, cela me donne confiance pour l’avenir. Au parlement bruxellois, je prendrai en main les dossiers de l’environnement, de l’énergie et de la propreté. Des sujets importants. Quand je vois que le gouvernement voudrait supprimer une récolte de sacs blancs par semaine, que les primes rénovation ne sont pas accessibles à tous les travailleurs et les ménages et que tout est fait pour dégouter les gens de l’écologie avec des mesures antisociales, je me dis qu’il y a du pain sur la planche. Mais c’est avec beaucoup de combativité que je compte porter la voix des gens et des mouvements sociaux au sein du parlement !”.

 

Bruno Bauwens remplacera Caroline De Bock qui emménage à Courtrai. Caroline De Bock : “Ces années au Parlement bruxellois ont été riches en expériences et émotions. Comme avec le combat pour l’interdiction des coupures d’eau. Les autres partis n’étaient pas très enthousiastes, c’est le moins qu’on puisse dire… Mais il y a eu des mobilisations qui se sont finalement soldées par une victoire ! Je suis fière d’avoir fait bouger les lignes grâce à notre travail d’équipe et de terrain sur des thèmes comme les loyers, les prix de la STIB, la taxe kilométrique, la LEZ et les personnes à mobilité réduite. Je continuerai ces combats aux côtés des travailleurs et contre les inégalités dans ma nouvelle section du PTB à Courtrai.” Caroline De Bock sera également remplacée au conseil communal d’Ixelles, par Nora Rouvroy.