Bruxelles-Propreté : “Le PTB ne laissera pas passer une réduction du personnel et des collectes”

Ce mercredi avait lieu au parlement la présentation de l’audit du personnel, dont les conclusions ont été validées par l’administration du ministre Maron. L’audit recommande une réduction du personnel et des collectes, en comparant la productivité de Bruxelles-Propreté avec des entreprises privées. Pour Youssef Handichi, député PTB, ces mesures seraient “inacceptables”. Le PTB rappelle que les conditions de travail sont déjà très difficiles et que le système de collecte à Bruxelles est déjà très contraignant pour les familles, surtout celles qui vivent en appartement.

Pour Youssef Handichi, député PTB au Parlement bruxellois, les conclusions de cet audit ne peuvent en aucun cas être suivies : “Il serait inacceptable de réduire le personnel et les collectes, cela augmenterait le poids ramassé par travailleur ainsi que les cadences. Les conditions actuelles sont déjà très dures pour les travailleurs, il faut reconnaître la pénibilité de ce travail.” 
Pour le PTB, le gouvernement valide une logique libérale plutôt qu’une logique de service public : “Pour formuler ses recommandations, l’audit commandé par le gouvernement compare Bruxelles-Propreté avec des entreprises commerciales, des entreprises qui augmentent leur productivité au détriment des conditions de travail et de la santé de leurs travailleurs. On ne peut pas appliquer ce modèle commercial pour un service public, à moins de vouloir le démanteler et de préparer une future libéralisation. ”

Youssef Handichi met en garde contre un risque de “recul social” de la part du ministre Maron : “Il y a seulement quelques années, nous avions sur la table une étude de l’ULB/VUB commandée par le gouvernement qui démontrait la faisabilité de la semaine des 30h à Bruxelles-Propreté. Il apparaît donc qu’avec l’ancien gouvernement, la réduction collective du temps de travail était sur la table, alors qu’aujourd’hui avec le ministre Maron il s’agit plutôt d’augmenter la pénibilité et de diminuer le service pour les citoyens.” 

Et de conclure : “Nous sommes très inquiets pour le service rendu aux habitants. Supprimer une collecte de sacs blanc et imposer une collecte de sacs oranges qui ne seraient ramassés qu’une fois par semaine, cela poserait de gros problèmes pour les habitants, surtout pour les familles nombreuses qui vivent en appartement et sans balcon. Nous ne laisserons pas le ministre Maron appliquer cela sans nous battre. Pour rappel, en 2015 nous avions réussi à faire reculer la réforme de Mme Laanan grâce à une campagne de terrain et de pétition”. 

Envie d’agir avec le PTB ?