Bruxelles-Propreté : le PTB reste très inquiet face au manque d’éclaircissements du ministre Maron

Le Ministre Ecolo Alain Maron présentait le plan de redéploiement de Bruxelles-Propreté ce mercredi au parlement bruxellois. Le PTB continue de s’inquiéter de la diminution des collectes et du personnel. Youssef Handichi parle de manque de transparence : “le ministre est resté flou pour faire taire la contestation”.

 

Le PTB épingle la logique de diminution des collectes de la part du ministre Maron. Youssef Handichi : “Le ministre a été plus flou que précédemment. Mais il confirme sa logique que, puisqu’il y a plus de tri, la fréquence des collectes de sacs blancs devra diminuer, sans préciser quand ni comment. Pour nous, il serait inacceptable d’augmenter les problèmes d’hygiène pour la population. Les gens doivent pouvoir continuer à se débarrasser de leurs déchets au moins deux fois par semaine, il faudrait alors augmenter les collectes de sacs oranges ou installer des équipements collectifs, ce que le ministre ne prévoit pas non plus. Nous préférons défendre une vraie logique de service public, selon les besoins de la population. C’est aussi comme ça qu’on lutte contre les incivilités.”

Deuxièmement, le PTB reste inquiet quant à la diminution du personnel. Youssef Handichi : “Là aussi le ministre reste flou. Il affirme aujourd’hui qu’il n’y aura pas de réduction de personnel, alors qu’on sait de ses précédentes déclarations que les contrats à durée déterminée ne seront pas tous reconduits. Ce qui conduit donc concrètement à une réduction du personnel. Les conditions actuelles sont déjà très dures pour les travailleurs, il faut reconnaître la pénibilité de ce travail. ”

Youssef Handichi conclut : “Aujourd’hui, le ministre est resté flou sur tous les gros enjeux. C’est clairement pour éviter les contestations. Il y a un manque total de transparence, on n’a toujours pas accès au plan, contrairement à la presse. Quoiqu’il en soit nous ne laisserons pas le ministre Maron appliquer cela sans nous battre. Pour rappel, en 2015 nous avions réussi à faire reculer la réforme de Mme Laanan grâce à une campagne de terrain et de pétition”.

Envie d’agir avec le PTB ?