Etude du PTB : les loyers de la régie bruxelloise sont 15% trop chers

Le PTB a comparé les loyers moyens de la Régie de Bruxelles-Ville en 2018 aux loyers tels qu'ils seraient si la grille contraignante proposée par le PTB était appliquée. Le résultat est clair : tout type d’appartement confondu, les loyers sont trop chers de 15 %.

Il y a une crise du logement abordable en Région bruxelloise. 43 000 familles sont en attente d’un logement social. Depuis 2005, les loyers ont augmenté en moyenne de 19 % au delà du coût de la vie dans notre capitale. Sans surprise, ce sont les spéculateurs et les grands promoteurs immobiliers qui tirent les prix des loyers vers le haut.

Pour le PTB, c’est aux pouvoirs publics, y compris au niveau local, d'agir pour garantir à tous le droit au logement. Une politique publique ambitieuse de baisse des loyers passera par la création et la rénovation de logements publics, mais également par une mesure d’encadrement des loyers privés et publics.

Françoise De Smedt, députée bruxelloise du PTB : « Nous recevons des témoignages d’habitants de la Régie de la Ville de Bruxelles. L’une d’entre eux nous explique que depuis 1 an, l’appartement au-dessus du sien est vide. Il est beaucoup trop cher. Cette situation inacceptable pourrait être évitée si les pouvoirs publics montraient l’exemple et appliquaient un encadrement de leurs propres loyers pour les faire baisser. »

La Ville de Bruxelles, le plus grand propriétaire public de logements de la Région, n’applique pas cet encadrement qui pourrait avoir un effet immédiat. Le PTB a comparé les loyers moyens de la Régie de la Ville de Bruxelles en 2018, aux loyers tels qu'ils seraient si la grille contraignante proposée par le PTB était appliquée. C’est à dire avec le niveau des loyers de 2005 qui auraient simplement suivi l’inflation. Le résultat est clair : tout type d’appartement confondu, les loyers sont trop chers de 15 %.

Françoise De Smedt: « Cette différence impacte surtout les familles avec enfants qui occupent un appartement de 2 ou 3 chambres. Si la grille contraignante du PTB était en application, une famille locataire d’un appartement de 2 chambres verrait son loyer passer de 743 euros à 629 euros en moyenne. Soit une différence de 114 euros chaque mois. La différence est encore plus grande pour une famille occupant un appartement de 3 chambres. Son loyer passerait de 840 euros à 640 euros, soit 200 euros de moins à payer chaque mois ! »

Et de conclure, « La ville de Bruxelles doit donner l’exemple et appliquer cette grille contraignante des loyers sur les logements de la Régie foncière. L'augmentation des loyers de la Ville de Bruxelles pompe le pouvoir d'achat de ses locataires pour un deux chambres de 1368 euros par an. Le PTB veut rendre ce pouvoir d'achat à ces ménages.

On ne peut pas accepter que dans une Région riche comme la nôtre des familles tombent dans la précarité à cause de leur loyer. Un encadrement des loyers de la Régie aurait aussi un impact positif sur le reste des prix de l’immobilier, puisqu’il influencerait à la baisse l’ensemble des loyers, y compris ceux du privé. »

 

A lire: Etude chiffrée du PTB qui compare les loyers de la Régie de Bruxelles Ville à la grille du PTB

Différence de loyer entre la régie et la grille du PTB

Ce qui ressort du tableau ci-dessous (plus de détails dans la légende du tableau) est que le loyer moyen :

des appartements 1 chambre de la Régie est 10,94% supérieur au loyer de de 2005 qui aurait suivi simplement l’inflation.

des appartements 2 chambres de la Régie est 15,34% supérieur au loyer de 2005 qui aurait suivi simplement l’inflation.

des appartements 3 chambres de la Régie est 23,8% supérieur au loyer de 2005 qui aurait suivi simplement l’inflation.

Type d'appartement

Grille du PTB 2018 (euros)

Loyers Régie 2018 (euros)

Différence en %

Studio

461

468

1,5

App 1

521

585

10,94

App 2

629

743

15,34

App 3

640

840

23,81

Légende du tableau :

1ère colonne : type d’appartement de la Régie. Il y a 4 types d’appartement : le studio, l’appartement 1 chambre, l’appartement 2 chambres et l’appartement 3 chambres. Dans les bâtiments de la Régie il y a également des appartements 4 et 5 chambres, mais notre calculateur ne prend en compte que les appartements allant de studio à appartement 3+.

2ème colonne : Loyer grille du PTB (2018) : reprend la valeur des loyers que la régie devrait pratiquer si les loyers avaient simplement suivi l’inflation depuis 2005.

3ème colonne : loyer régie 2018 : reprend le loyer moyen de tous les appartements de la Régie (logements classes moyennes ; logements classes moyennes avec conditions de revenus ; logements contrats de quartier) par type d’appartement (studio, App 1, App2 et App3) pour l’année 2018.

Pour information, pour chaque « classe de logement » il y a les 6 types d’appartements (du studio à l’App 5). Il y a au total 3566 logements de la régie en 2018 (Du studio à l’App 5) : dont 2439 classes moyennes, 723 classes moyennes avec conditions de revenus et 409 avec contrats de quartiers. (Les « classes moyennes » étant les plus chères et les contrats de quartiers les moins chères).

4ème colonne : différence en % (entre 2005 indexé et régie) : reprend la différence de loyer en pourcentage entre le loyer de la régie et celui de notre grille pour 2018. Ex : Le loyer moyen des appartements 2 chambres de la Régie est 15,34% plus élevé que celui de notre grille.

 

Différence de loyer global entre la régie et notre grille, tout type d’appartement confondu.

On remarque dans le tableau ci-dessous que, pour les 4 types d’appartements (studio à App3) pris ensemble, les loyers de la régie en 2018 (toutes classes de logements confondus) sont 15,03% supérieurs aux loyers calculé avec notre grille.

Type d'appartement

Nombre d'appartements

Masse des loyers selon la grille PTB 2018 (euros)

Masse des loyers de la Régie 2018 (euros)

Différence en %

Studio

410

189010

191880

1,496

App 1

1034

538714

604890

10,940

App 2

1368

860472

1016424

15,343

App 3

644

412160

540960

23,810

Total

3456

2000356

2354154

15,029

Légende du tableau:

1ère colonne : type d’appartement : cf légende du premier tableau

2ème colonne : nombre d’appartements : reprend le nombre d’appartements toutes classes confondues (moyennes, moyennes avec condition et quartier) pour les 4 types d’appartements (Studio à App3)

3ème colonne : masse des loyers selon la grille du PTB : reprend le produit du nombre d’appartement avec le loyer de la grille du PTB (valeur 2005 indexée) pour chaque type d’appartement. Ex : Pour le studio, la masse des loyers est égale au nombre d’appartements (410) multiplié par le loyer de la grille du PTB (461€) (qu’on peut retrouver dans le premier tableau) qui est donc égale à 189.010 €.

4ème colonne : masse des loyers de la Régie 2018 : reprend le produit du nombre d’appartements avec le loyer moyen de la Régie en 2018 pour chaque type d’appartement. Ex : Pour le studio, la masse des loyers est égale au nombre d’appartements (410) multiplié par le loyer moyen des studios de la Régie (468€ : cf premier tableau), qui est égale à 191.880 €. (NB : dans le premier tableau le loyer du calculateur est arrondi à l’unité, donc 468€).

5ème colonne : Différence en %. Reprend la différence en % entre la masse des loyers de la régie et celle selon notre grille. Exemple pour le total : la masse de loyers de la régie (2.354.154€) est 15,03% plus élevé que celle selon notre calculateur indexé (2.000.356€)


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?