Face à un tag nazi, le PTB plus déterminé que jamais

Ce matin, en allant à la rencontre des Forestois, la section locale du PTB a eu la désagréable surprise de voir une croix gammée taguée sur l'affiche de la tête de liste Stéphanie Koplowicz. Un symbole qui passe très mal pour la tête de liste : « Toute mon adolescence, j'ai eu à subir ce genre de tags ou de remarques. Je ne pensais pas que cela arriverait encore ».

 

Cet acte s'inscrit dans un climat de droitisation extrême de notre société. La parole raciste se libère, de plus en plus d'agressions racistes ont lieu, et on voit apparaître des groupes comme Schild en Vrienden. « Le plus grand parti du gouvernement fédéral a une responsabilité directe », explique Stéphanie Koplowicz. « Ils n'ont cessé de minimiser le racisme, avec les conséquences que l'on voit aujourd'hui. Combien de temps les responsables libéraux et chrétiens-démocrates vont-ils encore tolérer cela ? »

Pour le PTB, ce nouvel acte survenu à Forest est inquiétant. « De plus en plus de Forestois nous rejoignent et veulent nous aider à faire campagne. Les habitants veulent que la commune changent et ils ont raison. A la fois, on voit que l'extrême droite est de plus en plus virulente contre le PTB, parti antiraciste et antifasciste. Ce n'est malheureusement pas la première fois que nous sommes victimes de ce genre d'intimidations. »

Le PTB est plus déterminé que jamais à poursuivre son combat pour une société plus juste où le racisme et l'antisémitisme seront bannis. « Nous appelons d'ailleurs tous les sympathisants du PTB à coller une affiche à leur fenêtre pour montrer leur soutien. No pasaran », conclut la tête de liste forestoise.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?