Interdire le diesel sans garantir de solutions alternatives? Pour le PTB, c'est une mesure insuffisante

Ce vendredi 18 janvier, Ecolo-Groen a introduit au Parlement une ordonnance pour interdire toutes les voitures au diesel dans Bruxelles d'ici 2025. Mais sans proposer la moindre alternative... 

Pour le PTB, la suppression du diesel est évidemment une bonne chose mais ce qu'il faut surtout, c'est réduire drastiquement le nombre de voitures dans nos rues. Lisez ici l'intervention de notre députée, Françoise De Smedt

 

Nous discutons donc d'interdire le diesel en 2025. Je voudrais donc qu’on se projette en 2025. Faisons un petit tour dans le futur…

Que va-t-il se passer concrètement si on interdit le diesel comme c’est proposé dans le texte, sans plan alternatif ?

Premièrement, toute une série de ménages vont devoir se débarrasser de leur véhicule. S’il est acheté aujourd’hui il ne sera pas à la fin de sa vie en 2025. Et dans ces ménages oui il y a des travailleurs, ce ne sont pas tous des riches. Ce sont des ménages avec de petits salaires aussi. Ce sera d’office une perte de pouvoir d’achat pour eux. Pourquoi les punir eux alors que cela fait des années qu’on les a poussés à avoir des voitures diesel ?

Deuxièmement, les voitures diesel vont être remplacées par des voitures à essence ou même peut-être électriques. Il n’y a aucune garantie à l’heure actuelle qu’interdire les voitures diesel va automatiquement pousser les ménages à se passer de voiture. C’est d’ailleurs ce qu’on observe avec les zones de basses émissions, il y a surtout un remplacement du parc automobile. Mais Mais vous le savez aussi : les voitures à essence rejettent plus de CO2 encore puisqu’elles consomment plus. Ce qui n’arrangera rien au niveau du climat que du contraire.

Quant aux voitures électriques rien ne garantit non plus qu’elles soient plus écologiques vu le poids importants des batteries et la quantité d’électricité à produire pour les faire fonctionner. Sans parler des problèmes engendrés à cause des matières premières pour les produire.

Le débat n’est en fait pas technique et ça ne sert à rien de rentrer dedans. Une voiture individuelle pollue qu’elle qu’elle soit. Une voiture propre ça n’existe pas. Alors oui, ce qu'il faut, c'est diminuer l'ensemble des voitures. Nous avons besoin de plus d’alternatives à la voiture point barre.

Pour le PTB il faut arrêter cette hypocrisie qui mène au remplacement des voitures au lieu d’en diminuer le nombre sur nos routes. Ça sert qui au final ? Les grands gagnants dans tout cela ce sont les constructeurs automobiles. Vous savez ceux qui trichent comme vous le décrivez bien. Eh bien vous les renforcer encore en poussant les gens à acheter de nouvelles voitures. Par contre la Planète étouffe toujours pendant ce temps là.

Le texte n’est aussi pas très précis sur les incitants. Ne tournons pas autour du pot, le meilleur des incitants ce sont les transports gratuits. Le meilleur des incitants c’est de faire un plan de mobilité avec plus de transports en commun. Le meilleure des incitants c’est d’enfin terminer le RER. Le meilleur des incitants c’est de développer le train intra bruxellois. Le meilleure des incitants c’est d’avoir des pistes cyclables sécurisées qui couvrent la région. C’est là-dedans que les investissements doivent aller en priorité, on ne s’en sortira pas autrement. Pourquoi vous vous attaquez chaque fois au problème par le mauvais bout ?

S’il y a alternatives il y aura abandon de la voiture. Il nous faut des carottes et pas des battons. La batte de base ball n’a jamais aidé à faire rentrer une idée dans une tête.

Tout le reste n’est qu’hypocrisie je le répète et ne va mener qu’au remplacement de la voiture individuelle et servir les profits des grandes marques de voiture sans rien arranger pour le climat. Elles elles se régaleront de voir arriver plein de nouvelles commandes pendant que les familles verront leurs poches se vider une fois de plus encore…

Hier les 14 000 jeunes dans la rue n’étaient pas là pour faire de la figuration, ils ont bien compris eux que les solutions passeront par des alternatives collectives. La plate forme Youth For Climate Brussel a dans ses revendications que la transition écologique doit être socialement juste et que les coûts ne doivent pas être répercutés sur les familles. Ils demandent eux aussi les transports en commun gratuits comme alternative.

Il faut que ça change, nous devons mettre la pression sur le gouvernement nous devons avoir de l’air respirable, nous devons sauver notre planète, nous sommes d’accord sur les constats mais pas sur les solutions.

C’est la raison pour laquelle nous allons nous abstenir sur le texte.




Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?