Le Parlement bruxellois rejette les demandes du PTB de prendre des sanctions contre l’Etat d’Israël

Le PTB avait déposé une résolution au Parlement bruxellois pour demander aux différents niveaux de pouvoirs que des sanctions soient prises contre l’Etat d’Israël, tant que celui-ci ne respectera pas le droit international. Les partis PS/Vooruit et Ecolo/Groen ont réagi en introduisant leur propre résolution. Les amendements du PTB qui demandaient notamment au gouvernement bruxellois et au gouvernement fédéral de prendre des sanctions claires ont été rejetés. Pour Youssef Handichi, député PTB en charge du dossier, “Les partis comme PS et Ecolo ne s’engagent pas à prendre des sanctions là où ils sont au pouvoir, leurs demandes sont purement symboliques et donc inefficaces. Ce serait pourtant le seul moyen efficace et pacifique d’agir. Car si Israël viole toutes les lignes rouges du droit international depuis des décennies, c’est parce qu’il peut compter sur le soutien de ses alliés occidentaux.”

Pour le PTB, appliquer des sanctions est un point de rupture. Youssef Handichi : “Toute la gauche est d’accord pour déclarer que l’Etat d’Israël franchit toutes les lignes rouges du droit international. C’est un exemple unique au monde : violation systématiques des résolution de l’ONU, politique d’apartheid, colonisation et occupation militaire. Dans ce cas, cela justifie au minimum des sanctions commerciales. Nous demandons que la Région bruxelloise arrête officiellement ses missions économiques et fasse fermer sa représentation commerciale à Tel-Aviv. Les mesures symboliques n’ont jamais fonctionné. Malheureusement, là où ils peuvent agir, PS et Ecolo ont à nouveau décidé de ne pas le faire. C’est une contradiction honteuse avec leurs grandes déclarations. Même vis-à-vis du gouvernement fédéral, ils n’ont pas osé demander des sanctions. Quant aux demandes vis-à-vis de l’Union Européenne, ils n’ont pas non plus osé demander de suspendre l’accord de partenariat UE-Israël. L’Etat d’Israël sait donc qu’il peut poursuivre sa politique avec le soutien des Etats alliés dont la Belgique. Sans l’aspect des sanctions, nous ne pouvons soutenir pleinement la résolution de PS/Vooruit et Ecolo/Groen, même si d’autres aspects symboliques, comme la reconnaissance - à demi mot - d’un régime d’apartheid, apparaissent. Nous nous sommes donc abstenus sur la résolution qui a quand même été adoptée.”

 

Voir ici la résolution déposée par le PTB et amendements du PTB qui ont été rejetés (sauf n°2 et n°6 qui ont été approuvés) :

 

Envie d’agir avec le PTB ?