Pas d’appel de la STIB dans son procès pour discrimination : le PTB félicite le comité de gestion et demande au gouvernement de suivre la même voie

Il y a deux semaines la STIB était jugée pour discrimination à l’embauche à l’encontre d’une candidate qui portait le voile. Le comité de gestion de la STIB vient de décider de ne pas aller en appel. Le PTB, à travers le député bruxellois et ancien chauffeur de bus Youssef Handichi, se dit “soulagé” et parle d’une “première victoire”. Pour le parti de gauche, “il faut féliciter le comité de gestion pour cette décision inclusive et courageuse, c’est maintenant au gouvernement d’agir en confirmant la décision”.

Le député de gauche avait d’ailleurs écrit aux administrateurs de la STIB la semaine passée pour leur demander de ne pas aller en appel. Youssef Handichi : “C’est un soulagement. Le suspens aura duré deux semaines de trop pour la plaignante mais aussi pour les associations qui se battent contre les discriminations à l’embauche. Leur mobilisation a fonctionné et a permis d’obtenir cette première victoire. Nous les en félicitons, de même que le comité de gestion de la STIB qui a pris une décision inclusive et courageuse. La balle est maintenant dans le camp du gouvernement qui doit suivre la même voie.”

Et de poursuivre : “Nous restons vigilants car tout n’est pas réglé. Les partis au gouvernement ont l’occasion de faire reculer fortement les discriminations et de favoriser l’émancipation des femmes, ce qui passe par le travail. Ils doivent donc faire en sorte que les travailleuses soient enfin évaluées sur leurs compétences et la qualité du service rendu, plutôt que sur leur apparence et leur religion, en changeant les règlements de travail de la STIB et des autres organismes publics, comme l’avait fait Actiris en 2015.”

Et de conclure : “Le gouvernement doit s’attaquer à l’ensemble des discriminations qui sont un véritable fléau à Bruxelles, vu le manque d’emploi et la concurrence que ça provoque sur le marché privé. C’est notamment pourquoi nous avons introduit une ordonnance pour que la Région organise ses propres dépistages de discriminations à l’embauche, puis sanctionne les employeurs concernés.”

Envie d’agir avec le PTB ?