Pour le PTB, « Brieuc de Meeus reste bloqué à l’âge de pierre »

Le PTB s’insurge des propos méprisants de Brieuc de Meeus ce matin à la radio sur la gratuité des transports en commun. Pour le parti de gauche, le patron de la STIB est hors de la réalité et méprisant à la fois pour les usagers, mais aussi pour la planète et la santé de la population. 56 villes en Europe pratiquent déjà la gratuité, Bruxelles doit s'en inspirer. Pour le PTB il s’agit d’une des meilleures solutions pour désengorger Bruxelles.

Youssef Handichi, député bruxellois du PTB : « La gratuité est non seulement possible mais elle fonctionne aussi très bien. Tous les exemples de villes en Europe qui pratiquent la gratuité des transports ont montré que la fréquentation de ces transports augmente, les trajets se faisant moins en voiture. Si nous voulons faire changer les mentalités sur l’utilisation de la voiture pour se déplacer, la gratuité est une mesure essentielle, un levier positif et non culpabilisant pour les gens. Dunkerque qui vient d'introduire la gratuité des transports en commun l’a bien compris. Même la Ville de Paris y réfléchit, une ville pourtant bien plus grande que Bruxelles ! »

Pour le député bruxellois du PTB, il est irresponsable de la part du directeur de la STIB de ne pas envisager la gratuité des transports alors que nous sommes face aux défis climatique et de la qualité de l’air jamais vus : « Brieuc de Meeus est méprisant pour tous les usagers qui limitent leurs déplacements car ils coûtent trop chers. Il ne se rend visiblement pas compte de la réalité des gens qui ne bénéficient pas des aides. La gratuité est bel et bien une mesure sociale à mettre en application. » Et de poursuivre : « Mais il est aussi méprisant pour la planète et pour la santé de la population. Il y a urgence et il est temps de mettre en place des mesures du futur, Brieuc de Meeus reste coincé dans l’âge de pierre. »

Au-delà de l’aspect de justice sociale, écologique et environnemental, pour le parti de gauche la gratuité a un impact positif sur d’autres niveaux sociétaux encore. Youssef Handichi : « On a pu observer que dans les villes pratiquant la gratuité, la sociabilité s’est développée. Les familles peuvent se voir plus facilement, c’est très important pour lutter contre l’isolement des personnes âgées par exemple. » Enfin, pour l’ancien chauffeur de la STIB, la gratuité est aussi déterminante pour améliorer les conditions de travail des agents de la STIB. Youssef Handichi : « La gratuité c’est stop aux contrôles, stop aux agressions sur les chauffeurs. C’est la possibilité d’affecter les contrôleurs à d’autres fonctions d’aide aux usagers. Tout le monde s’y retrouve, les agents et la population. »

Le PTB plaide pour la gratuité des transports en commun sur l’ensemble des réseaux en région bruxelloise et se bat depuis des années contre l’augmentation des tarifs de la STIB. Toute une série de partis politiques (PS, cdH, ecolo) avaient promis l'introduction progressive de la gratuité des transports lors des élections de 2009. Mlaheureusement, c'est l'inverse qui s'est passé pour les Bruxellois : entre 1993 et 2016, les tarifs de la STIB ont évolué plus vite que l'indice des prix à la consommation.



Contact presse : Youssef Handici 0489/009 286


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?