Ce vendredi, un vote décisif a eu lieu en séance plénière du parlement bruxellois concernant le soutien à la Palestine. La résolution du PTB a été rejetée. Elle demandait notamment au gouvernement “de ne plus entreprendre de missions économiques en Israël tant que cet Etat ne respecte pas les résolutions de l’ONU”. Le PTB avait organisé le matin même un rassemblement et proposé aux citoyens d’interpeller les élus avant le vote. Le parti de gauche regrette que le PS et Ecolo n’aient pas voulu se montrer plus cohérents avec leur discours, même si les lignes ont bougé.

Luc Vancauwenberge, député bruxellois PTB, réagit : “Nous sommes déçus que le Parlement ait raté cette occasion de soutenir les demandes du peuple palestinien. On peut dire que PS et Ecolo ont manqué de courage politique. Leur discours n’est pas suivi d’actes lorsqu’ils sont face à une mesure concrète. Pour nous, il y a des lignes rouges claires en droit international qui continuent d’être franchies par Israël : colonisation, occupation militaire, violations des résolutions de l’ONU, politique d’apartheid. Aujourd’hui, on voit cet apartheid avec la crise covid : alors qu’Israël est le champion de la vaccination, les Palestiniens qui vivent sous occupation n’y ont pas accès. Cesser la collaboration économique avec cet Etat est devenu la seule solution pacifique, toutes les autres voies ont été épuisées depuis très longtemps. Nous espérions un peu de courage politique”.

Luc Vancauwenberge explique que les lignes ont quand même bougé en dernière minute : “Des associations et des citoyens avaient interpellé les élus. Nous avions nous-mêmes organisé un rassemblement ce matin devant le parlement. Des partis qui avaient voté contre le texte en commission il y a 10 jours, sont encore intervenus oralement contre le texte ce matin, mais se sont finalement abstenus au moment du vote. Il s’agit du PS, du sp.a et du CDH. Nous ne lâcherons pas ce combat historique de la gauche partout dans le monde.”

 

Vert : pour le rejet de la résolution du PTB. Rouge : contre le rejet de la résolution du PTB. Gris clair : abstention. Noir : absent.

 

Envie d’agir avec le PTB ?