Scancar à Schaerbeek : le PTB demande le remboursement des amendes illégales

« La commune de Schaerbeek doit arrêter d’utiliser la scancar et rembourser les amendes perçues illégalement depuis deux ans », défend Leïla Lahssaini, conseillère communale du PTB, qui a découvert l’illégalité de la scancar. Celle-ci circule sans l’avis du conseil communal. « Une loi de 2018 oblige les communes à demander l’avis du conseil communal et de la zone de police avant d’utiliser la scancar. C’est un contrôle démocratique indispensable de cet outil qui utilise des caméras dans la rue. Cet avis du conseil communal était une obligation au moment du lancement de la scancar à Schaerbeek en 2020 », la conseillère communale du PTB.

Maisons de repos bruxelloises : comment l’argent public engraisse les multinationales

Publié en janvier 2022, le livre-enquête “Les fossoyeurs” de Victor Castanet remet en lumière le calvaire vécu par les résidents et le personnel des maisons de repos de la multinationale Orpea. De nombreux témoignages montrent des similitudes entre les situations française et belge dans les homes. Chez nous aussi, le personnel en sous-effectif est débordé et les résidents vivent dans des conditions parfois inhumaines. Pour le PTB, cette situation est liée à deux facteurs principaux : la mainmise toujours plus forte des multinationales sur le secteur des maisons de repos, surtout à Bruxelles, et le manque structurel de personnel. Explications.

Bruno Bauwens, futur député bruxellois du PTB

Bruno Bauwens est professeur et travailleur social, il a été actif dans les quartiers de Bruxelles, maisons de jeunes et centres culturels. Il vit dans le quartier Nord de Bruxelles et est parfaitement bilingue. Il est aussi conseiller communal PTB-PVDA à Bruxelles-Ville. 

Scandale Bruvax : le PTB demande la suspension de la plate-forme bruxelloise

Le Parti du Travail de Belgique demande, ce vendredi, la suspension de la plate-forme bruxelloise Bruvax. En cause : malgré les corrections effectuées sur la plate-forme, qui permet la prise de rendez-vous vaccinaux, celle-ci permet toujours à votre patron, votre assureur ou votre banquier de savoir si vous êtes ou non vacciné.

PAD Midi : notre plan alternatif pour une gare vraiment habitante

Les partis au gouvernement bruxellois (PS-Ecolo-Défi-Vooruit-Groen-OpenVld) avancent dans leur projet de PAD (Plan d’Aménagement Directeur) autour de la gare du Midi. Le but est de permettre de nouveaux projets immobiliers sur un territoire de 45 hectares entre Saint-Gilles et Anderlecht. Les autorités appellent ce PAD « Gare habitante ». Il est tout à fait vrai que le quartier a besoin de nouveaux projets pour répondre aux besoins des habitants et pour rendre certains espaces plus vivants et agréables… Mais derrière cette appellation attirante, le PAD Midi ne contient rien de bon. Le PTB montre qu’un autre plan est possible et permet de répondre aux vrais besoins sociaux et écologiques.

Comment transformer des applaudissements en 57M€

Les membres du personnel du secteur non-marchand et des maisons de repos dénoncent depuis des années leurs conditions de travail et le manque de financement. La crise du covid a souligné brutalement à quel point leurs revendications étaient justifiées. Les travailleuses et les travailleurs du non-marchand bruxellois ont pourtant dû se mobiliser plus d’un an face au gouvernement bruxellois pour enfin obtenir le refinancement qu’ils demandaient. Retour sur une année de mobilisations victorieuses.

Pass sanitaire à la française pour aller au café : pour le PTB c’est non

Face au retard de la campagne de vaccination à Bruxelles, le gouvernement Vervoort va imposer un pass sanitaire dans les lieux de la vie quotidienne, comme les cafés ou les restaurants. Pour le PTB, c’est toujours la même stratégie du gouvernement bruxellois : ne pas mettre les moyens suffisants pour que la vaccination avance et reporter la faute sur la population.

133 élèves bruxellois toujours sans école : le PTB pointe la responsabilité du gouvernement régional

En réponse aux questions des parlementaires ce jeudi, la ministre Désir a annoncé qu’il restait 133 élèves bruxellois sans école, sur 167 en communauté française. Pour le député PTB Jean-Pierre Kerckhofs : “Cette situation, spécifique à Bruxelles, est inacceptable. La Région doit prendre ses responsabilités et arrêter de renvoyer la balle aux autres”. Pour résoudre le problème, le parti de gauche demande un plan public de création d’école.

Le PTB s’oppose à l'augmentation du prix de l’eau pour 3 Bruxellois sur 4

Les partis à la tête de Vivaqua demandent d’augmenter les prix de l’eau pour 3 ménages sur 4 : une augmentation de 12,5% à 15% en 2022 pour atteindre 20% en 2026. La hausse est justifiée par les investissements nécessaires au réseau d'égouttage. En plus de l'indexation. Pour le PTB, “ce n’est pas aux travailleurs de payer pour les investissements nécessaires pour la rénovation des égouts”.

Solidarité avec les sans-papiers et les gréviste : marche de soutien ce dimanche

Depuis janvier, des travailleurs et travailleuses sans-papiers ont décidé d'occuper l'église du Béguinage, puis un site de l'ULB et de la VUB. Père Daniel, le curé de l'église, ainsi que les corps académique et étudiant des universités soutiennent leurs demandes. Ces personnes ont besoin d'une solution pour sortir de l'exploitation et de la clandestinité dans lesquelles la loi actuelle les condamne. Après avoir épuisé tous les recours, elles ont décidé d'entamer une grève de la faim. Le PTB appelle le gouvernement à ouvrir un dialogue pour trouver une solution urgente vu cette crise humanitaire. Le PTB défend également un changement structurel dans la loi actuelle. Cette dernière est appliquée de manière arbitraire et ne tient pas compte des situations d'ancrage et de travail de ces personnes et des ces familles. Nous proposons des critères clairs qui tiennent compte de la situation réelle des sans-papiers, ainsi qu'une commission indépendante du gouvernement pour évaluer les demandes.