Fermeture du home Sebrechts : le nouvel actionnaire suédois EQT diminue ses coûts pour encore plus de profits

Le 3 avril, la direction du groupe Armonea a annoncé la fermeture de la maison de repos Sebrechts à Molenbeek. 108 emplois sont menacés, et plus de 150 résidents doivent trouver une nouvelle maison de repos. Cela, juste après que le groupe vient d’être racheté par le fonds d’investissements suédois EQT, qui faisait encore 385 millions de bénéfices en 2020 [1]. Il s’agit d’une réorientation des investissements pour plus de rentabilité. C’est le résultat d’une politique de la santé où les intérêts du privé priment sur la qualité des soins et des conditions de travail. 

Soirée de présentation du livre de Peter Mertens : Ils nous ont oubliés

Le vendredi 4 juin à 18h, le Président du PTB, Peter Mertens, présentera son nouveau livre : "Ils nous ont oubliés. Les travailleurs, la santé et la crise qui vient".

Des héros du coronavirus participeront à la présentation.

Bruxelles zone sans Uber. L’exemple de la lutte des taxis à Barcelone.... une victoire contre Uber

Ça fait 7 ans que les chauffeurs bruxellois demandent au gouvernement de se pencher sur leur situation. 7 ans que le gouvernement bruxellois laisse pourrir la situation, laissant ainsi un boulevard énorme pour les multinationales Uber et Heetch. Le gouvernement bruxellois a laissé se dégrader les conditions de travail de tous les chauffeurs. La conséquence de cette inaction a eu pour effet d'opposer ces travailleurs entre eux. Ce sont les travailleurs, qu’ils soient taximen ou chauffeurs de ces plateformes, qui paient les pots cassés des hésitations et contradictions du gouvernement bruxellois.

 

Respect pour nos aînés et les héros de crise

En avril 2020, nous étions nombreux et nombreuses à applaudir le personnel soignant à notre fenêtre chaque soir à 20h. Un an plus tard, Senior Living Group, qui faisait 65 millions de bénéfices² en 2020, menace de 28 licenciements à Bruxelles et Armonea veut fermer toute une maison de repos à Molenbeek, mettant à la porte 108 travailleurs.  Pour le PTB, le gouvernement bruxellois doit prendre ses responsabilités en exigeant un moratoire sur les licenciements au niveau fédéral, et en augmentant rapidement les normes d’encadrement pour plus de personnel.

Fact checking : l’enfumage du gouvernement bruxellois contre « les loyers abusifs »

A Berlin où le plafonnement des loyers existe déjà, la ville a réussi à faire baisser les loyers de 10% en 2020. Si c’est possible dans d’autres villes européennes, pourquoi ne pas s’en inspirer à Bruxelles ? En ce début d’année 2021, le PTB a déposé au parlement une proposition pour faire baisser les loyers et pour soulager bon nombre de locataires qui ont la tête sous l’eau. La proposition serait contraignante. A la suite de cela, trois mois plus tard, les partis de la majorité gouvernementale (PS-Ecolo-Défi-sp.a-Groen-Vld) ont introduit leur propre proposition « contre les loyers abusifs ». La proposition n’est pas contraignante. Pour le PTB, la proposition de la majorité n’aura quasiment aucun effet réel. Explications.

Les moyens et les infrastructures sont là pour développer l'accueil des personnes sans-abri

En novembre et décembre, divers organismes d'aide travaillant avec les sans-abri tiraient la sonnette d'alarme. Leur message : il manque structurellement 800 places d'accueil. Trois mois plus tard... 800 personnes sont toujours dehors dans le froid. Le PTB appelle le gouvernement bruxellois à créer des places d'accueil temporaires, mais aussi à élaborer une politique de logement et d'accueil durable. 

Sans-abrisme : “Il faut ouvrir en urgence des places d’accueil dans des centres et des hôtels"

Vu les températures, le PTB appelle le gouvernement bruxellois à débloquer une partie de la réserve budgétaire covid. Selon le parti de gauche, il faut ouvrir en urgence plus de places d’accueil, notamment dans les hôtels.

Boycott d’Israël à Bruxelles : le PTB, seul contre tous les partis

Le 29 janvier 2021, le parlement bruxellois rejetait une résolution introduite par le PTB. Cette résolution demandait au gouvernement d’arrêter ses missions économiques en Israël et de fermer son bureau commercial à Tel Aviv, tant qu’Israël ne respecte pas le droit international. PS/SPA, Ecolo/Groen et CDH se sont abstenus, tandis que MR, NVA et Défi s’y sont opposés. Une occasion ratée. PS et Ecolo justifient leur abstention en disant qu’ils veulent élargir le débat et discuter de critères plus larges pour toutes les missions économiques à l’étranger. Pour le PTB il s’agit surtout d’une parade pour ne pas prendre de mesures aujourd’hui à l’encontre de l’allié israélien. Mais leur raisonnement concernant les "droits de l'Homme" comporte aussi de nombreux pièges...

Action solidaire du PTB à Facere, centre de jour et d'hébergement pour personnes ayant un handicap moteur

A l’arrivée de la seconde vague du covid-19, la section du PTB Anderlecht a proposé son aide aux différents acteurs de première ligne actifs sur la commune : maison de repos, associations distribuant des colis alimentaires, aide aux personnes sans abri,… Ces acteurs de terrain, déjà fort touchés lors de la première vague, n’ont pas pu compter sur les pouvoirs publics pour leur permettre d’affronter cette deuxième vague…C’est dans ce cadre que le PTB Anderlecht a contacté l’ASBL Facere, un centre de jour et d’hébergement pour personnes présentant un handicap moteur.

Licenciements chez MBC : ce n'est pas aux travailleurs de payer la crise ! Il y a des alternatives

La Manufacture Belge de Chocolat (MBC – ancienne usine de production de Godiva à Simonis) prévoit, en pleine crise sanitaire et économique, de licencier 35 travailleurs. Pour le PTB, ce n'est pas aux travailleurs de payer la crise et des alternatives existent.

Envie d’agir avec le PTB ?