Actualités

Les promesses de la majorité PS-Ecolo-Défi tombent à l’eau

En juillet j'avais pris avec moi une bouteille avec une jolie étiquette pour expliquer votre accord de gouvernement. Une étiquette de « remède pour l’urgence sociale et écologique ». Mais en enlevant cette étiquette pour voir le contenu, on voyait que vous n’alliez résoudre ni la crise du logement, ni la pauvreté, ni les enjeux climatiques et de mobilité.

Nous sommes en octobre, seulement 3 mois plus tard, et cette fois j'ai pris avec moi un bol d'eau et des petit cailloux. Pourquoi ? Parce que 3 mois plus tard, votre accord de gouvernement fait déjà PLOUF. Il fait plouf et ce plouf confirme ce que nous disions déjà en juillet. 

 

Déclaration du gouvernement bruxellois: le PTB exige les chiffres pour 2020. "Sans budget, les bonnes intentions tomberont à l'eau"

Vendredi et samedi prochain aura lieu la déclaration de politique générale du gouvernement bruxellois. A cette occasion, le PTB demande d'avoir dans les mains un budget chiffré et précis pour l'année 2020. Le parti de gauche estime que sans budget, il n'y a pas de vrai contrôle démocratique possible.

Ce 17 octobre  2019 : Rassemblement pour sauver les Médiathèques de PointCulture

Depuis avril 2019, un plan qui met une fin définitive au service de prêts des Médiathèques a été décidé unilatéralement et brutalement par la direction de PointCulture.
Les Médiathèques, financées par les pouvoirs publics, disposent de plus de 700 000 d’œuvres de musique et de cinéma qu’elles mettent à disposition d’usagers à un prix très abordable et de manière locale.
Elles disposent d’une collection audiovisuelle unique en Europe.
Il y a 6 médiathèques fixes et 2 discobus en Fédération Wallonie-Bruxelles, regroupés dans l’association « PointCulture ».

Cécile Jodogne doit rembourser ses indemnités de sortie

Cécile Jodogne (DéFi), Secrétaire d’État sortante et nouvelle bourgmestre de Schaerbeek, veut cumuler des indemnités de sortie avec son salaire de Bourgmestre.
Youssef Handichi, député bruxellois du PTB, s’y oppose:
C’est indéfendable, elle doit rembourser ses indemnités de sortie.
Le PTB demandera de changer le règlement pour rendre ce genre de pratiques impossible dans le futur.”

Une première à Bruxelles : le PTB préside la commission Logement du Parlement bruxellois

Ce jeudi 3 octobre, Petya Obolensky, nouvel élu député PTB-PVDA au Parlement bruxellois présidera la première commission Logement de la législature. Pour le PTB, il était important d'obtenir la présidence de cette commission Logement, un thème qui est cher au parti de gauche qui veut remettre le droit au logement au coeur du débat. Pour Petya Obolensky, qui a travaillé plusieurs années avec des locataires sociaux, c'est une manière différente de prolonger son action sur le terrain.

Le PTB s’oppose à toute hausse du prix de l’eau en 2020

Ce mardi, l’organisme de distribution Vivaqua a demandé au régulateur Brugel d’augmenter les tarifs de l’eau.
Une mesure qui pourrait être d’application dès le début de l’année 2020.  
Le PTB s’oppose à toute hausse du prix de l'eau à Bruxelles et réclame l’accès à l’eau comme un droit, non pas une marchandise.

STIB: le PTB veut un engagement clair du gouvernement qu'aucun tarif STIB ne soit augmenté

Brieuc de Meeûs, le directeur général de la STIB, réclame la compensation de la gratuité pour les jeunes et les personnes âgées.
Comme piste, il soulève l'augmentation des tarifs. Youssef Handichi, député bruxellois du PTB et ancien chauffeur de bus à la STIB réclame une convocation de la commission infrastructure en urgence début de la semaine prochaine.
Le PTB y exigera un engagement clair du gouvernement et de la ministre Elke Van Den Brandt (Groen) qu'aucun tarif ne soit augmenté.

Pourquoi une taxe kilométrique à Bruxelles est injuste, antisociale et peu efficace

Françoise De Smedt
Cheffe de groupe PTB au Parlement bruxellois
s'exprime ici dans le Vif du 30/8/2019


Voici ici le contenu de l'article:

"Le gouvernement bruxellois a annoncé à travers la voix de sa ministre de la Mobilité Elke Van Den Brandt (Groen) vouloir instaurer une taxe kilométrique à Bruxelles.

Voilà donc la première mesure phare que veut mettre en oeuvre le "progressiste" gouvernement bruxellois : une taxe injuste et inefficace.
Car il s'agit bien de cela.

 

POURQUOI L’ACCORD GOUVERNEMENTAL À BRUXELLES N’EST PAS UN ACCORD SOCIAL

Françoise De Smedt, cheffe de groupe PTB-PVDA au Parlement bruxellois.

Le 18 juillet, le gouvernement bruxellois Vervoort 3 (PS-Ecolo-Défi-s.pa-Groen-Open vld) a présenté son accord de gouvernement. Emballé sous une belle étiquette de « remède pour l’urgence sociale et écologique », il s’agit davantage d’un accord fait pour les promoteurs immobiliers, les grandes entreprises et les plus nantis, qui ne va résoudre ni la crise du logement, ni la pauvreté, ni les enjeux climatiques et de mobilité auxquels sont confrontés les travailleurs et travailleuses bruxellois.

Moins de voitures à Bruxelles: miser sur des transports publics attractifs et gratuits plutôt que d’enrichir les parkings privés

Le gouvernement bruxellois (PS-Ecolo-Defi) annonce dans sa déclaration de politique générale vouloir supprimer 65 000 places en voirie d’ici 2030 et augmenter les tarifs pour diminuer le nombre de voitures sur l’espace public. Avec quel objectif ? Pousser les automobilistes à se stationner dans les parkings hors voiries, qui sont pour la plupart privés et coûteux. Pour diminuer réellement le nombre de voitures à Bruxelles et répondre à l’urgence climatique, le PTB propose d’augmenter l’offre des transports en commun et les rendre gratuits.. Parallèlement, ouvrir des parkings publics hors voirie.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?