CP Bourg Ottignies: Le chômage temporaire ne sert pas à payer le préavis de licenciement.

CP Bourg à Ottignies, entreprise active dans le secteur de l'impression, veut licencier 46 travailleurs et profite de la crise sanitaire pour faire payer le préavis de licenciement par le contribuable. André Van Deuren, responsable brabançon du PTB réagit : « Une entreprise soutenue par la Région wallonne profite du chômage temporaire pour cas de force majeur pour diminuer les indemnités de rupture légales. C'est juste inacceptable. Au parlement wallon nous interpellerons le ministre, et demanderons le gel des licenciements. »

Coronavirus : des structures intermédiaires aussi pour les maisons de repos

Des “structures intermédiaires” vont être mises en place pour accueillir certaines personnes en convalescence avant de rentrer chez elles. Mais les résidents de maison de repos ne sont pas concernés. Le PTB demande au gouvernement de prévoir des places dans ces structures intermédiaires pour les résidents de maison de repos également. Le but est de “désengorger les hôpitaux sans risquer de nouvelles transmissions dans les maisons de repos” estime Françoise De Smedt, cheffe de groupe du PTB au parlement bruxellois.

Travailleurs de Bruxelles Propreté : fiers de leur travail essentiel mais à bout...

Depuis le début de la crise du coronavirus, les travailleurs de Bruxelles Propreté ne se sentent pas soutenus dans leur travail et beaucoup ont la peur au ventre d'aller travailler. Une situation qui a abouti à un préavis de grève déposé ce vendredi. Dans un secteur aussi essentiel que celui là, une telle action montre un sentiment de colère très profond. Retour sur la situation de ces dernières semaines avec quelques travailleurs.

Le PTB propose une allocation de 200€ pour aider les locataires

Le PTB propose d’aider les locataires qui perdraient des revenus avec une allocation loyers de 200€. Le budget serait de 9 millions d'euros, financé par un mécanisme de solidarité des multipropriétaires vers ces locataires. Bruxelles compte 60% de locataires et connaît une crise du logement aiguë. Pour le PTB, cela nécessite des mesures pour empêcher que les familles plongent dans une précarité encore plus grande.

Solidarité avec la famille de Joseph Hitimana

Vendredi 3 avril, notre camarade Joseph est décédé. Joseph était un homme doux, d’une gentillesse incroyable. Il travaillait comme technicien principal aux chemins de fer (Infrabel). Depuis des années il était délégué syndical

Coronavirus : les gardiens de la paix se sentent délaissés par leur hiérarchie

Nous avons recueilli plusieurs témoignages de gardiens de la paix. En cette période de confinement nécessaire à la lutte contre le coronavirus, ils et elles sillonnent les rues de notre ville. La plupart continuent leur travail dans des conditions très difficiles, mais ne se sentent pas en sécurité : manque de matériel adapté et manque d’écoute de leur hiérarchie.

Coronavirus : les policiers ont besoin de masques et de protection aussi

Les agents de police de la Ville de Bruxelles reçoivent comme consigne de ne pas utiliser les masques qu’on leur distribue. Apparemment, les stocks sont disponibles mais la direction en limite l’usage. Chaque agent reçoit deux masques mais avec la consigne de ne pas les utiliser. Le PTB demande un protection correcte pour tous les travailleurs en première ligne.

Administrations locales et régionales : le PTB exige des mesures plus sérieuses pour protéger les travailleurs

Ramassage des déchets sans protection, promiscuité, simple nettoyage à l’eau des bureaux, pas de matériel adéquat pour le télétravail… les témoignages des travailleurs communaux affluent et ils s’inquiètent. Pour le PTB, il faut d’urgence mettre à l’arrêt les services non nécessaires et renforcer les mesures de protection pour les services indispensables

Coronavirus : 3 mesures urgentes pour protéger les sans-abris

Nous faisons face à une crise sanitaire très sérieuse. La situation des personnes sans-abris, migrantes ou non, devient de plus en plus critique. Il ne s’agit pas seulement d’une crise de l’aide sociale et humanitaire, mais aussi d’un problème de santé publique qui concerne désormais l’ensemble de la population. Pour le PTB, des mesures fortes doivent aussi être prises afin d’aider tous les publics qui n’ont pas la possibilité de se confiner, les personnes sans-abris et les migrants en situation précaire.

Goujons : « Sans la pression, le foyer n’aurait jamais accordé d’indemnités »

Ce jeudi soir le CA du foyer anderlechtois s’est réuni pour prendre une décision concernant une possible indemnisation de tous les locataires sociaux des Goujons qui n’ont plus accès à leur balcon depuis 2012.
Les membres du CA ont ensuite annoncé la nouvelle plus tard dans la soirée via une séance d’information directement auprès des habitants.
Verdict : tous les locataires concernés seront indemnisés à hauteur de 3 % de leur loyer à partir de février 2020 et jusqu’au moment où leur balcon sera accessible.

Envie d’agir avec le PTB ?