Actualités

Les députés bruxellois du PTB font le bilan de la majorité

Hier, jeudi 20 janvier, nos députés Françoise De smedt et Youssef Handichi sont intervenus au Parlement bruxellois pour dénoncer l'échec des politiques en place. Retrouvez ci-dessous le bilan que tire le PTB de la majorité mais aussi nos propositions en matière de climat, de mobilité et de logement

Le projet du Parlement bruxellois pour lutter contre les discriminations au logement : un premier pas insuffisant

Ce matin, Mathilde El Bakri, députée PTB, est intervenue au Parlement bruxellois sur le projet d'ordonnance visant à lutter contre les discriminations au logement. Comme vous pouvez le lire ci-dessous, ce projet est, aux yeux du PTB, un premier pas dans le bon sens mais reste très largement insuffisant.

Claire Geraets, députée bruxelloise PTB : un budget qui ne répond pas besoins des gens

Ce matin, on votait le dernier budget COCOf de cette législature. Claire Geraets, députée PTB au Parlement bruxellois, est intervenue pour dénoncer ce budget qui ne répond en rien aux besoins fondamentaux des habitants. Accès aux soins de santé, handicap, petite enfance... voici les thèmes abordés dans son intervention. Lisez-la ci-dessous!

 

Parlement bruxellois: le PTB opère du changement et féminise son équipe

Le PTB opère du changement : Françoise De Smedt, 1ère suppléante, deviendra députée au parlement bruxellois dès ce mois de décembre. Elle remplacera Michael Verbauwhede, qui renforce pour sa part les médias du PTB et le service étude. La future députée de 43 ans et mère de deux enfants est physicienne de formation et a travaillé en milieu hospitalier durant plusieurs années.

Kit de rentrée gratuit : une grande victoire pour le PTB dès son entrée au conseil

Dès la prochaine rentrée scolaire, tous les élèves de l’enseignement fondamental de Saint-Gilles recevront un kit de rentrée gratuit. Un bol d’air pour les familles qui s’étaient mobilisées aux côtés du PTB autour de cette revendication.

 

Le PTB veut interdire les indemnités de départ pour les députés-bourgmestres

Au Parlement bruxellois plusieurs députés cumulent la fonction de député et la fonction de bourgmestre (ou échevin). À la fin de leur mandat parlementaire, ils pourront toucher une indemnité de départ allant jusqu'à plusieurs centaines de milliers d'euros. Le PTB introduit une proposition pour interdire l'indemnité de départ pour les députés-bourgmestres ou députés-échevins.

KONE était obligée d’écouter les revendications des travailleurs et de répartir…. ses richesses plus équitablement

Début novembre, les travailleurs de l’entreprise KONE, un des plus gros leaders européens des ascenseurs, se sont mis en grève durant 6 jours pour la première fois depuis les 30 ans de présence de l’entreprise en Belgique. Ils ont décidé de dire stop à la surcharge croissante de travail allant de pair avec des salaires beaucoup trop bas. Après la mobilisation des travailleurs l’entreprise était obligée d’écouter les revendications et de répartir…. ses richesses plus équitablement.

Le PTB recale le Gouvernement de la Cocof pour son bulletin "petite enfance"

Le PTB recale Fadila Lanaan pour son bulletin largement insuffisant pour la création de places en crèches. Des 7500 places promises en 2014, seulement  1900 auront été créées fin 2019. Entre temps les parents rencontrent de plus en plus de difficultés pour trouver une place en crèche. Claire Geraets, députée PTB au parlement Bruxellois, demande que l’encours qui s’est accumulé dans la trésorerie de la Cocof, soit utilisé pour créer des places en crèche dans les communes les moins desservies.

Néo : "Il n'est pas trop tard pour accepter le plan alternatif du PTB"

La Région bruxelloise vient d'accorder le certificat d'urbanisme pour le projet Néo sur le plateau du Heysel. Le feux vert est donné à la Ville de Bruxelles pour exécuter le projet tant défendu par Philippe Close. Pour le PTB, il encore temps de choisir les intérêts de la population plutôt que ceux des grands promoteurs immobiliers et enseignes de luxe. Il n'est pas trop tard pour accepter le plan alternatif du PTB. 

Grève à KONE : Qui va profiter des nouvelles technologies ?

Une grève d’une envergure jamais vue chez KONE

Depuis mardi matin, Kone, le leader européen des ascenseurs, n’effectue plus de réparations et d’entretiens sur ses ascenseurs chez ses clients. En effet, ses travailleurs sont en grève pour une durée indéterminée. La cause ? Les travailleurs font face à une surcharge de travail de plus en plus importante.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?