Le PTB dépose sa proposition pour faire baisser les loyers : c'est nécessaire, possible, cela fonctionne et ça ne coûte rien

La pandémie de Covid-19 n'a pas seulement provoqué une crise sanitaire. De nombreux citoyens ont vu leurs revenus baisser. Cette crise socio-économique va se poursuivre pendant des mois et confirme l'urgence de renforcer le droit au logement à Bruxelles qui était déjà mis à mal avant la crise du COVID-19. Le PTB dépose donc une proposition d’ordonnance au Parlement bruxellois visant à rendre la grille des loyers contraignante afin de les faire baisser et protéger le pouvoirs d'achat des locataires. 70 % des loyers seront directement impactés par cette diminution.

 

Françoise De Smedt, Cheffe de groupe PTB au parlement bruxellois : « Nous voulons un encadrement contraignant des loyers. C'est nécessaire, nous entendons tous les jours des témoignages comme cette dame qui vit seule avec son fils. Elle a un revenu de 1700 euros par mois et un loyer de 900 euros, plus de la moitié de son salaire. Sans parler de tous les ménages qui ont perdu des revenus durant la crise sanitaire. Notre engagement lors des élections régionales, c'était de baisser les loyers. Quand nous le promettons, nous le faisons. »

Et de poursuivre : « D'autres villes d'Europe le font, comme Paris ou Berlin, nous voyons que c'est possible. Et Berlin montre que cela fonctionne : les loyers ont baissé de 10% en 2020 et les Berlinois en sont très heureux. Ce sont aussi des villes qui ont dans le même temps bien plus de logements sociaux que Bruxelles et pourtant elles appliquent tout de même un encadrement sur le marché privé. » 
« A Bruxelles il est possible de rendre l'encadrement contraignant sans trop de problème puisque l'outil de la grille des loyers existe déjà. Notre proposition rend la grille contraignante et interdira des loyers au delà du loyer maximum prévu par la grille actuelle. Notre proposition met également en place une commission paritaire qui sera en charge de faire appliquer la grille contraignante et aussi de traiter les litiges éventuels.»

Pour le parti de gauche, il est incompréhensible que le gouvernement ne rende pas l'encadrement des loyers contraignant. Françoise De Smedt : « Le PS fait campagne pour un encadrement et puis ne tient pas sa promesse. C'est d'autant plus incompréhensible que c'est une mesure qui ne coûte pas aux pouvoirs publics. En ne faisant pas baisser les loyers, le gouvernement bruxellois continue à subventionner des loyers trop élevés et cela coûte par contre des millions aux pouvoirs publics. En n'encadrant pas les loyers, le gouvernement choisit le camp des multi-propriétaires et non des locataires. »

 

Vous pouvez lire la proposition d'ordonnance logement du PTB ici

 

 

Envie d’agir avec le PTB ?