Actualités

Le PTB/PVDA exige le droit d'utiliser son numéro national 12 pour ses deux listes bruxelloises

Pour les élections du 26 mai, partout en Belgique, toutes les listes PTB et PVDA ont le droit de se présenter sous le même numéro national 12. Sauf... la liste PVDA sur le collège néerlandophone du Parlement bruxellois. Ce lundi, le bureau électoral régional a décidé (provisoirement) d’attribuer à cette liste un autre numéro. Françoise De Smedt, tête de liste francophone, et Jan Busselen, tête de liste néerlandophone, réagissent : « Après autant de temps, les institutions n'ont toujours par compris que le PTB*PVDA est un parti national uni, avec un numéro de liste national. C'est absurde que notre Région bilingue serait le seul endroit où nous ne pouvons pas utiliser notre numéro national pour toutes nos listes. »

Pierre Marage, ancien vice recteur ULB et Jean-Pierre Kerckhofs, président CSC Enseignement Bruxelles, candidats d'ouverture sur les listes du PTB à Bruxelles

Ce vendredi, en Région Bruxelles-Capitale, le PTB dépose des listes complètes à la Chambre et à la Région avec l'ambition de décrocher deux élus à la Chambre et de doubler sa fraction au Parlement bruxellois. Avec deux candidats d'ouverture particuliers: Pierre Marage, professeur de physique émérite à l'ULB et ancien vice-recteur à la recherche de l'ULB et Jean-Pierre Kerckhofs, président de la CSC Enseignement Bruxelles et de l'Appel pour une École démocratique.

Le PTB veut financer des maisons médicales de proximité plutôt que des hôpitaux privés

Le gouvernement bruxellois a dépensé plus de 50 millions d’euros en 3 ans pour financer un nouveau complexe hospitalier privé, le CHIREC. Une somme qui aurait pu financer la création de 100 maisons médicales au forfait où les soins sont gratuits pour les patients. C’est pour cela que le PTB dépose une résolution au Parlement bruxellois. Une maison médicale dans chaque quartier: c’est l’ambition du PTB et la région bruxelloise peut y participer au lieu de renforcer la médecine à deux vitesses.

Des miettes pour les travailleurs mais 12 000 euros/mois pour les bourgmestres : Assez de ce 2 poids 2 mesures!

D'un côté, les travailleurs ont dû multiplier les actions de grève et de protestation pour obtenir une augmentation salariale de 1,1%. De l'autre côté, le gouvernement bruxellois a pour projet d'augmenter la rémunération des échevins et bourgmestres de 15 à 30%. Vous avez dit justice salariale ? Pour le PTB, le projet de nouvelle loi communale, qui vient d'être postposé à après les élections, doit simplement être abandonné.

Permanences

Chers Camarades

Le bureau électoral ‘Bruxelles - Brabant Wallon’ est ouvert !

Il est à votre disposition pour tout votre matériel de campagne, votre inspiration politique et toutes vos demandes concernant la campagne.

Chers Amis

N’hésitez pas à venir nous rencontrer.
Parler du programme et nous faire part de vos expériences, vos suggestions, ...

Actif - Social - Authentiques nous le seront aussi aux heures de permanences

Soyez tous les bienvenus !

 

Boulevard - Maurice Lemonnier - Laan 171, 1000 Bruxelles-Brussel

Le PTB dépose une résolution au Parlement bruxellois pour des écoles bilingues

Ce matin, les députés bruxellois du PTB ont déposé au Parlement une résolution pour stimuler les communes à instaurer l'enseignement en immersion. Selon le parti de gauche, il est temps que Bruxelles, une région officiellement bilingue, joigne le geste à la parole et généralise le bilinguisme via, notamment, l'enseignement.

Projet Néo : mégalo, commercial et anti-écologique. A quoi joue Ecolo ?

 



Avec l’arrivée d’Ecolo dans la majorité communale à Bruxelles, le projet Néo aurait pu être freiné
Au contraire, le projet avance, la demande de permis du projet Néo 1 a officiellement été déposée.

Le PTB qui depuis le départ s’oppose à ce projet, s’indigne de l’attitude d’Ecolo qui 
en le soutenant, nie son impact environnemental et social désastreux

Le PTB présente le trio qui tirera sa liste pour le Parlement bruxellois

Une troisième femme tête de liste et deux travailleurs des plus grandes entreprises de la Région.
La tête de liste du PTB pour les élections régionales est connue.
Françoise De Smedt sera donc la troisième femme à tirer une liste PTB dans notre Région.
Après Maria Vindevoghel, l'ancien nettoyeuse et syndicaliste, qui tire la liste fédérale et Nele Vandenbempt, médecine chez Médecine Pour Le Peuple, qui tire la liste pour le parlement flamand.

 

 

Le PTB*PVDA monte à Bruxelles et veut un premier élu néerlandophone.

Le 26 mai les électeurs néerlandophones pourront voter pour le PTB*PVDA au collège néerlandophone du Parlement bruxellois et au Parlement flamand.
Jan Busselen, enseignant engagé de 39 ans, sera en tête de la liste que le parti proposera pour le collège flamand. L’objectif : obtenir un premier siège néerlandophone au sein du Parlement bruxellois.

Nele Vandenbempt, médecin à Schaerbeek, sera-elle, tête de liste pour le Parlement flamand.

Demandez le Programme

Un programme social, c’est vraiment phénoménal

Il est temps que les choses changent. Qu’elles changent pour de bon. Qu’elles changent justement. Et qu’elles changent écologiquement. Il est temps que les riches puissants soient appelés à rendre des comptes. Il est temps que les gens puissent à nouveau avancer. 

Nous présentons un plan pour le changement. Ambitieux. Construit. Audacieux. Social. Un plan pour le changement social vraiment phénoménal.

A découvrir ICI

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?